Chiara D. Auteur-Photographe

Art Nature Photography

  Mail  :   chiara@chiarad.eu

1 2 3 4

Beauté Sophistiquée et Ephémère : L'Arbre en Fleurs

26/08/2022

Beauté Sophistiquée et Ephémère : L'Arbre en Fleurs

Au hasard de mes promenades,
Mon regard est souvent attiré
Par des Arbres ...
Chacun avec sa personnalité ...
Celui d'aujourd'hui
Sort du lot,
C'est un Arbre en Fleurs
 
Celui-ci, au tronc effilé,
Aux feuilles élégantes,
Voit sa grâce sublimée
Par une profusion de fleurs
d'Althea/Hibiscus
  
Posées délicatement,
Comme des papillons,
Elles swinguent en rythme,
A la faveur de la brise ...
 
Ce qui met en valeur
Leur beauté sophistiquée et éphémère,
PĂ©tales blancs,
Coeur rose Ă©carlate,
Etamine crème ...
 
Originaire d'Asie,
L'Althea,
Du grec althaïno, guérir,
A longtemps prodigué ses qualités médicinales,
Notamment pour combattre la toux ...
 
Ses jeunes feuilles sont comestibles,
et au Japon,
On déguste ses pétales en salades ...
 
L'Althea,
 
Symbole de Persévérance et Ardeur Tenace,
La Corée du sud
Le représente sur l'emblème de son pays,
Et l'Ă©voque dans son hymne national ...
Son nom coréen mugunghwa,
Vient de mugung, immortalité ...
 
Quant Ă  moi,
J'apprécie son opiniâtreté,
Pour renouveler en permanence,
Ses fleurs qui disparaissent,
Pour nous offrir,
Sans fin,
Son magnifique spectacle
 
Merci, Arbre, pour cette profusion de fleurs qui illuminent ma journée.

 

Chiara D.

Chiacchierate ... by Chiara D.

18/07/2022

Chiacchierate    ... by Chiara D.

Chaud ...
Chaleur ...
S'adapter pour Vivre ...
En s'appuyant sur la Nature,
Pour prendre soin
De Popeye et de moi ...
 
De très bon matin,
(Merci Popeye !)
Nous partons,
Pour une promenade,
"A la fraîche" ...
  
Direction un Ă©tang,
Calme et harmonieux,
La proximité de l'eau
Me donne toujours
Le ressenti d'un air vivace ...
 
Une Ă®le, 
Au milieu,
Abrite maints
Canes, canards, et canetons,
Qui y trouvent l'abri
D'une végétation
Qui y pousse librement ...
 
Les berges fournissent
Une promenade agréable,
Au milieu des plantations,
Un sentier, dont les bords
Recèlent mille odeurs,
Qui chatouillent agréablement,
La truffe de Mister Pop ...
 
Des rencontres ...
Différents copains chiens,
Chacun accompagné de son humain(e),
Le petit qui sautille,
Le tout blanc tout calme,
Et d'autres, tous joueurs,
Contents de se retrouver ...
 
Se promener dans la Nature
Excite toujours mes sens,
Comme mon regard d'auteur-photographe,
Je m'arrĂŞte ... Coup de foudre ...
Vite ...
Immortaliser cette vision grandiose ...
 
3 Arbres !
Dont toute l'attitude montre 
Qu'ils sont  en pleine
"Chiacchierate" ...
Ces conversations distrayantes,
Passionnantes, mystérieuses ...
Quel Ă©trange secret partagent-ils,
Dans leur incroyable complicité ?
 
Et vous, aimez-vous "Chiacchierare" ?

 

Chiara D.

Savez-vous Ă©couter le Jazz des Arbres ?

09/07/2022

Savez-vous Ă©couter le Jazz des Arbres ?

Quand je me promène,
Ca commence
Comme un doux rythme
De contrebasse,
Régulier, léger,
Qui donne le rythme ...
 
Et je m'arrĂŞte ...
 
Oui, c'est ce petit arbre,
Oui, celui-ci, juste Ă  droite,
Qui m'incite Ă  suivre,
Sa musique syncopée,
De mes doigts ...
  
Juste Ă  gauche,
Voici qu'entre en scène,
Son copain,
Un peu plus grand,
Qui profite du clavier de ses branches,
Pour Ă©grener
Une mélodie,
Qui prend forme,
Au fur et Ă  mesure,
Sur ses touches,
Que j'imagine noires et blanches,
Et que je me prends Ă  fredonner ...
 
Le grand arbre,
Celui au premier plan,
S'y met de son solo de guitare,
Et, d'un signe de branches,
Qui forment un coeur maladroit,
Dans le ciel,
Indique aux arbres musiciens,
Massés sur l'autre rive ...
 
De rejoindre le
Big Band des Arbres,
Qui, façon saxophone,
Qui, clarinette, batterie,
Vibraphone, orgue ...
 
La grille harmonique,
Du bruissement de l'air,
Dans les feuilles,
Dans les branches,
Laisse place Ă  l'improvisation de chacun,
Solo avec sa personnalité
D'arbre musicien unique...
 
Ca jazze chez les Arbres !
 
Et moi,
Pour reprendre 
Les paroles de Michel Legrand ...
 
"Quand ça balance, alors là je suis chez moi
C'est mon passeport, mon drapeau, ma bible Ă  moi,
Dès que le tempo est là ..."
 
Merci aux Arbres,
Pour votre Tempo,
Seul,
En Trio,
Ou en Big Band,
Avec vous,
Je suis chez moi...

 

Chiara D.

L'Orage et l'Arbre Blessé

02/07/2022

L'Orage et l'Arbre Blessé

L'Arbre tenait bon,
Sous les rugissements du vent,
Les coups de tonnerre,
La violence de la lumière des éclairs ...
 
Soudain, un sinistre craquement,
Un déchirement qui le transperce,
Une fracture ouverte d'une de ses branches,
Qui repose maintenant,
Tristement, sur le sol,
Un bien mauvais coup de foudre ...
 
L'Arbre en avait pourtant vu d'autres,
Des orages,
Il ne comptait plus le nombre de cernes de
Son tronc depuis longtemps ...
  
Là, il restait sonné ...
Touché au coeur,
Souffrant de cet Ă©lancement violent,
Qui l'ampute d'une partie de lui,
Maintenant Ă  terre,
Ni vivante, ni morte ...
 
L'orage est terminé ...
Le ciel a retrouvé son calme ...
L'Arbre Ă©prouve douloureusement
Ce sentiment de ne plus ĂŞtre intact,
Se demande s'il est toujours vraiment un arbre,
Et ce qu'il pourrait faire pour guérir,
De cet état d'hébétude ...
 
Le cycle de la nature continue,
Alternant jours et nuits,
Pluie et Soleil,
Saisons qui s'enchaînent ...
 
L'Arbre blessé sent la sève,
Qui continue de nourrir
Ses autres branches,
Ses autres feuilles,
Devine, par moments,
Un frémissement,
A l'endroit de sa fracture ...
 
Un nouveau printemps,
L'Ă©panouissement des branches,
L'ouverture de nombreuses 
Nouvelles petites feuilles vert tendre ...
 
Et Ă  l'endroit de sa blessure,
l'Arbre voit poindre
De nouveaux petits rameaux,
DĂ©jĂ  vigoureux,
Des bourgeons impatients d'Ă©clore...
 
Sa végétation se développe
De nouveau,
L'espoir de l'Arbre Blessé renaît,
Il retrouve sa vitalité et sa vigueur ...
 
L'Arbre Blessé,
Tel un phénix,
DĂ©marre une nouvelle vie,
Pleine d'opportunités insoupçonnées,
Pour vivre en Arbre,
Confiant, en sa Capacité
A Changer et se Renouveler ...

 

Chiara D.
 

Pourquoi le Saule pleure-t'il ?

25/06/2022

Pourquoi le Saule pleure-t'il ?

Un jour de mélancolie,
Attirée par son physique spécial,
Je me retrouve assise,
A l'abri de son feuillage ...
 
Une pensée en amène une autre,
C'est bien connu,
Et mon petit côté "Fée",
A mes heures,
Me permet de parler aux arbres ...
 
"Saule Pleureur,
Dis-moi,
Pourquoi pleures-tu ?"
 
Pourquoi je pleure ?
A dire vrai, je ne sais pas ...
Aussi loin que remonte
L'Histoire de ma famille,
Jusqu'en Chine ...
On a toujours pleuré ...
 
Je pleure, peut-ĂŞtre,
En souvenir de ce temps lointain,
OĂą Lao Tseu aimait mĂ©diter 
A notre ombre,
Et Confucius y enseigner
A ses disciples ...
 
Je pleure, peut-ĂŞtre,
Car le poète trouve que
Mon feuillage est éploré,
Et qu'on ne vient plus 
S'asseoir Ă  mon ombre
Que par mélancolie,
Comme toi aujourd'hui ...
 
Je pleure, peut-ĂŞtre,
Car le long de mes rameaux
De feuilles,
Glissent régulièrement des
Larmes de sève et d'eau,
Qui rejoignent la terre
Ou la rivière ...
 
Je pleure, peut-ĂŞtre,
Parce que mes rameaux
Plongent vers les ténèbres,
S'enfoncent dans le sol
Ou les profondeurs de l'eau,
Au lieu de se tourner
Avec Energie, vers le ciel
Et le soleil radieux ...
 
Je pleure, peut-ĂŞtre,
Car je n'ai pas de branches,
Fières et solides,
Mais de souples rameaux,
Qui rendent malaisé
Aux oiseaux,
De se poser sur moi,
Pour me régaler de leurs chants ...
 
"Je crois que je comprends,
Ta nature n'est pas joyeuse,
Plutôt mélancolique ...
 
Mais, vois-tu, c'est parce que tu es saule pleureur,
Que je t'ai choisi pour me poser aujourd'hui,
Pour partager mes pensĂ©es, 
Tanquillement, Ă  ton ombre ...
MĂŞme si je ne suis pas Confucius ...
Tes longs rameaux te donnent beaucoup
D'Allure,
Et me procurent un séduisant refuge,
Tout en entendant parfaitement,
Les joyeux chants des oiseaux alentours,
 
Alors, Merci Saule Pleureur, et Ă  bientĂ´t !"

 

Chiara D.